Froid
renouvelable

Produire du froid à partir de la chaleur renouvelable ? Une réalité à Saint-Jean Belcier.

Production de froid décentralisée en sous-station

 

La société Mixéner propose l’étude, la réalisation et l’exploitation d’unités de production de froid décentralisées en sous-station sur le périmètre de la Délégation de Service Public de Saint-Jean Belcier.

Cette solution de production de froid à l’îlot n’est pas objet du contrat de Délégation de Service Public conclu entre Bordeaux Bègles Énergies et Bordeaux Métropole. La société Mixéner, maison-mère de Bordeaux Bègles Énergies, contractualise donc avec le client.

Le contrat proposé au client est, en revanche, aligné sur la durée de la Délégation de Service Public.

Cette solution de production de froid à l’échelle d’un îlot s’appuie sur la valorisation de la chaleur fatale produite par l’usine d’incinération des déchets de Bègles.

En effet, la puissance disponible pour le réseau de chaleur est supérieure aux besoins en production d’eau chaude sanitaire en saison estivale.
Ainsi, cette chaleur fatale disponible peut être utilisée pour la production de froid estivale par absorption.

Cela assure une optimisation de charge et de fonctionnement du réseau de chaleur ainsi qu’un bilan énergétique positif du quartier.

L’eau glacée est produite à partir de machines à absorption alimentées par de l’eau chaude d’origine renouvelable distribuée par le réseau de chaleur. Le raccordement au réseau comporte donc deux postes de livraison : un poste client chauffage et eau chaude sanitaire ainsi qu’un poste de livraison chaud dédié à la production de froid par absorption.

Mixéner se charge du fonctionnement global de la production de froid (avec par exemple une production en base à partir de machines à absorption et un appoint avec des machines électriques). Plusieurs systèmes de refroidissement, couplés aux machines à absorption, peuvent être mis en œuvre selon le type de projet : sur nappe ou sonde géothermique, par dry-cooler ou par refroidisseur adiabatique.

Mixéner prend également en charge la maintenance des installations ainsi que la vente de frigories au bâtiment via un contrat de fourniture. Ce prix de vente comprend une part du coût d’installation ainsi que les coûts de maintenance et de conduite.

Les principaux avantages de la solution :

  1. Taux EnR en mode rafraîchissement > 50 % (dépend de la puissance installée en absorption).
  2. Dans le cas de la mise en place d’un système par refroidisseur adiabatique en toiture : cet appareil est économe en eau (80 % d’économie par rapport à une tour de refroidissement ouverte), ne présente pas de risque de légionnelle et limite la température de l’air rejeté.
  3. Pas de contrainte réglementaire spécifique : faible puissance électrique, pas de fluide frigorigène réglementé (couplefrigorifique Bromure de Lithium/Eau).
  4. Division par 4 des consommations électriques pour une même quantité d’énergie frigorifique produite.
  5. Coût de l’énergie compétitif, peu de sensibilité du prix du froid aux variations du coût de l’électricité.
  6. Fiabilité des équipements et durées de vie supérieures à 20 ans.

Première référence Froid : le bâtiment PERSPECTIVE du Groupe PICHET, immeuble bois tertiaire le plus haut de France, est rafraîchi avec cette solution qui permet d’atteindre les objectifs BREEAM fixés.

L’eau glacée est produite à partir de machines à absorption alimentées par de l’eau chaude d’origine renouvelable distribuée par le réseau de chaleur.

Dans la sous-station du bâtiment, un branchement alimente deux groupes à absorption qui produisent de l’eau glacée depuis le mois de mai 2018.

Le choix du système de refroidissement des groupes de production s’est porté sur le refroidisseur adiabatique, et ce principalement car cet équipement ne présente aucun risque de légionelle.

D’autres bâtiments tertiaires sont actuellement à l’étude.

En effet, cette solution permet de valoriser le froid renouvelable et atteindre les niveaux d’exigences de la Certification BREEAM.

Soutien régional en faveur de la transition énergétique

Cette solution froid renouvelable par absorption est mise en œuvre avec le concours financier de la Région Nouvelle-Aquitaine dont le soutien s’élève à 94 453 € pour le bâtiment PERSPECTIVE.