Le réseau de chaleur franchit le « fleuve de fer » !

par | 26 Fév 2020 | Informations Générales

Le réseau de chaleur franchit le « fleuve de fer » !

Dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National Euratlantique, un nouveau franchissement est en cours de réalisation à Bordeaux.

Le pont de la Palombe est situé au cœur du pôle d’affaires Bordeaux Euratlantique et franchit « le fleuve de fer », un faisceau de voies ferrées d’environ 180 mètres de large au sud de la gare Saint-Jean. Nouveau dispositif urbain indispensable à la reconquête du quartier de Bordeaux Saint-Jean Belcier, il permettra le passage d’une ligne de transport en commun en site propre (TCSP) et la circulation des piétons et cyclistes afin d’atténuer la frontière physique créée par les voies ferrées entre les secteurs Amédée Saint-Germain et Armagnac.

C’est dans cet ouvrage d’art, dont le financement est assuré par Bordeaux Métropole et l’Établissement Public d’Aménagement Bordeaux Euratlantique, que le réseau de chaleur de Saint-Jean Belcier chemine, isolé dans un caniveau dédié avec sa fibre optique. La construction de ce pont s’effectue en deux temps : une première  phase de travaux consiste à réaliser l’ouvrage côté Armagnac et une seconde phase côté Amédée Saint-Germain. Les travaux côté Armagnac sont actuellement en cours et le débouché du réseau de chaleur côté Amédée Saint-Germain est programmé début 2021.

L’étude de cheminement du réseau de chaleur a été menée en relation avec le maître d’œuvre du pont (agence MIMRAM et BET ARTELIA), notamment pour la gestion du supportage des caniveaux et des dilatations. En effet ce tronçon de réseau, soumis aux contraintes dimensionnelles du pont et ne pouvant être enterré, a été posé sur support métallique sur un cheminement linéaire sans lyres de dilatation. Il a donc été équipé de multiples compensateurs de dilatation dans la partie du tablier où il est implanté.

Un soin de mise en œuvre particulier est requis afin de ne pas endommager l’étanchéité réalisée en fond de caniveau lors des opérations de soudure des canalisations acier.

Ce projet illustre les capacités d’adaptation et d’innovation des sociétés du Groupe Bordeaux Métropole Énergies qui accompagnent la transition énergétique des quartiers métropolitains !